Accueil Culture Social Loisirs Environnement Les Communes Dvpmt économique Administration
 

Celon

Aménagement de la traverse du bourg

Un aménagement nécessaire pour redonner une dimension humaine au bourg

Le projet d'aménagement de la traverse de Celon sur la Nationale 20 fait suite à un audit d'aménagement réalisé en 2000, après que la municipalité de Celon ait décidé d'aménager et de réhabiliter cette partie du bourg sinistrée après le contournement du village par l'A20 en 1999.



Pendant des années, 11.000 véhicules par jour dont 20 % de poids lourds traversaient le bourg, ce qui avait donné lieu à la création de nombreux commerces, en particulier dans le domaine de la restauration, et qui avait généré l'élargissement de la voirie jusqu'aux bâtiments, pour servir de parking.

Le trafic est aujourd'hui tombé à 300 véhicules par jour et la plupart des commerces ont fermé. Le parcours de l'ancienne Nationale 20 laisse une impression de « bourg fantôme ». Plus rien n'est à l'échelle.

 

C'est désormais l'échelle du piéton et de l'habitant qu'il faut retrouver, avec des séquences, des lieux forts, des transitions, en conservant une unité. Cette nouvelle vie ne peut se faire qu'en partant des lieux, éléments bâtis ou végétaux qui existent.

Un projet d'aménagement coordonné entre la CDC et Celon

Le projet prévoit le rétrécissement de la chaussée et l'aménagement des trottoirs et accotements traités très simplement par des cheminements piétons en bicouche de couleur claire, longeant des parties engazonnées et plantées d'arbres de haute tige ou de haies basses. Ces aménagements de surface s'accompagneront :

•  de la dissimulation de réseaux et la mise en place d'un éclairage public, travaux qui seront menés par la Communauté de Communes.

•  du renforcement ou de la création des réseaux souterrains défectueux ou inexistants : EU, EP et AEP, travaux pris en charge par la commune de Celon.

 

Un projet soutenu par l'État et la Région Centre : Montant des dépenses de l'opération : 465.600 € hors taxes

Aides financières : Etat 30 %, Région centre 50 %

L'équilibre de l'opération est assuré par le concours financier de la Mairie de Celon.