Accueil Culture Social Loisirs Environnement Les Communes Dvpmt économique Administration
 

  Argenton-sur-Creuse

La Communauté de Communes détient une compétence, en ce qui concerne les aménagements réalisés au titre de la préservation du cadre de vie des centres bourgs et de la sauvegarde de l'équilibre démographique.

L'attractivité du bassin de vie local passe en effet, par une nécessaire solidarité des communes, dans le strict respect de leur identité.

Les municipalités sont donc toujours à l'initiative des aménagements réalisés au cœur des cités par la CDC. Expertes en toute matière sur leur territoire, elles sont en effet les plus compétentes pour décider des aménagements qui contribuent à l'amélioration de la qualité de vie de leur bourg ou de leurs zones d'habitations.

http://www.mairieargentonsurcreuse.com

 

 



 

Place du champ de foire

Le Champ de foire s'inscrit entre les rues Auclerc Descottes, des Ecoles, du Champ de Foire et Joseph Barbotin. Il est bloqué, dans l'angle Nord-ouest, par le square Charles de Gaulle et la partie piétonne de la rue des Ecoles vers la sortie du groupe scolaire Paul Bert.

En dehors de la partie Sud conservée dans son état d'origine, sol stabilisé ou en herbe, marronniers centenaires et barres à bestiaux, l'ensemble du champ de foire était couvert d'enrobé noir et ressemblait à un immense parking dont rien ne dépassait si l'on exceptait une rangée d'arbres de chaque côté et quatre mâts d'éclairage.

 

 

Les élus d'Argenton ont souhaité procéder à des aménagements de la Place du Champ de Foire qui « cassent » cette image lugubre et désertique, tout en préservant les différentes fonctions de cet espace : maintien d'un nombre suffisant de parkings pour la mairie, les écoles et la maison de l'emploi ; maintien d'une surface pouvant accueillir les foires, les marchés et les activités annexes, principalement culturelles ; création d'un lieu de promenade et d'agréments.

Il s'agissait également de rétablir, dans une certaine mesure, un équilibre des volumes pour densifier l'espace et retrouver une continuité urbaine moins lâche, tout en prenant en compte les problèmes de circulation liés aux doubles accès des angles Sud-ouest et Nord-est.

Une opération portée par la CDC

La principale intention du projet a consisté à distinguer les fonctions, en déterminant clairement les différents espaces par le jeu des matériaux et des végétaux.

Le stationnement est concentré dans la partie Nord du terrain.

Le long du square Charles de Gaulle, un parking de 100 places permet de recevoir les véhicules des personnes se rendant à la mairie, à la maison de l'emploi, etc.

Les arrêts des cars et une aire de desserte temporaire pour le groupe scolaire ont été ménagés le long de la rue des Ecoles. De part et d'autre de la Place, sont réparties des places complémentaires.

La circulation  : une voie secondaire permet la desserte des écoles et surtout du parking principal par ses deux côtés. Les passages piétons ont été réalisés en pavés de granit. Sur le parking, des chaînettes de pavés marquent les lignes de stationnement.

Ces différences de matériaux ont un effet de « bandes rugueuses » pour ralentir la vitesse des véhicules.

La place : le centre du champ de foire est occupé par un vaste espace libre bordé d'arbres, destiné à accueillir différentes manifestations telles que marchés, foires, spectacles de plein air, …. La chaussée de cette place est revêtue de béton désactivé quadrillé de lignes de pavés destinées à couper l'effet de vide.

Les espaces verts : La partie Sud du terrain est engazonnée. Les grands arbres et les barres à bestiaux ont été conservés. Deux larges banquettes de gazon encadrent la place centrale. Les rangées d'arbres existants bordent ces espaces. Sur le parking, une trame d'arbres à port en ombrelle prolongent la masse végétale du square tout en offrant l'avantage d'un stationnement ombragé.

Les trottoirs ont été doublés à l'intérieur du champ de foire par un réseau d'allées traitées avec le même revêtement. A l'extrémité de la rue des Ecoles, le trottoir a été élargi pour une meilleure desserte des enfants du groupe scolaire vers les autocars et stationnements provisoires. Rue Auclerc Descottes, le trottoir forme une placette en bout de parking et face à la mairie.

L'éclairage de l'ensemble est réalisé avec des lanternes sur mâts telles qu'on les trouve en centre ville. Elles sont disposées dans les alignements d'arbres. La place centrale est éclairée par des mâts plus importants placés en bordure et portant des projecteurs plus puissants.


UN PROJET SOUTENU PAR L'ÉTAT ET LA RÉGION CENTRE
Montant total de l'opération : 580.300 € hors taxes

Aides financières : Etat 20 %, Région Centre 60 %

L'équilibre de l'opération est assuré par le concours financier de la Mairie d'Argenton.